Catalogue

De la Lorraine allemande à la Moselle française 1918-1919 - Pierre Brasme

Prix: 32,00 €
Frais de port: 3,00 €
Quantité: Voir mon panier

Le 11 novembre 1918, l'armistice de Rethondes met fin à la Première Guerre mondiale. Pour les habitants de l'Alsace-Lorraine, cette date est aussi la fin d'une annexion d'un demi-siècle au Reich allemand, et d'une période de quatre années (1914-1918) d'oppression, de restrictions, de privations et d'humiliations. La délivrance de novembre, concrétisée par l'entrée des troupes françaises dans les villes et les villages, est saluée par des manifestations d'enthousiasme, qui culminent à Metz les 19 novembre et 8 décembre 1918.
Passée l'euphorie de la victoire, il s'agit pour la France de réintégrer les " provinces recouvrées ", et d'y installer l'administration et la législation françaises. À Metz et en Moselle, les représentants de Clemenceau, le commissaire de la République Léon Mirman en tête, ont mission de mener une assimilation nette et rapide. Mais la tâche est délicate, car on ne passe pas brutalement d'une souveraineté à une autre, et on ne gomme pas d'une signature ministérielle cinquante ans d'une histoire passée sous tutelle étrangère, durant laquelle s'est forgé un particularisme et un mode de vie que la population tient à ne pas voir gommer contre son gré. Les autorités françaises, à trop vouloir faire bien et vite, ont commis des erreurs qui ont abouti, dès la fin de 1918, à un désenchantement, à des désillusions et à un mécontentement, créant ce que l'on a appelé " le malaise alsacien-lorrain ".
L'objet de cet ouvrage, publié à l'occasion du centenaire du retour de la Moselle à la France, est d'aider le lecteur à décrypter cette période, comprise entre la fin de 1918 et celle de 1919, au cours de laquelle la population mosellane, après avoir cru à une délivrance joyeuse et sans ombre, a douté quelques mois durant des intentions de la République et des sentiments de la France. Si un siècle est passé, avec d'autres déchirures et d'autres bouleversements, l'histoire de la Moselle et son identité en ont conservé quelques traces !

Pierre Brasme, historien et romancier, vice-président de l'Académie nationale de Metz, a publié de nombreux ouvrages consacrés à l'histoire de la Lorraine, de la Moselle et de Metz, ainsi que plusieurs études sur la Première Guerre mondiale, dont Metz 1914-1918, une ville dans la guerre, mise au net du Journal de guerre de la messine Jeanne Haas.

                                                                                                                                      Collection Terre d'entre-deux

                                                                                                                                      cartonné - 20 x 28 cm - 272 p.                                                           
 
                                                                                                                                          ISBN 978-2-37535-077-5