Auteurs

Sigebert de Gembloux



Né vers 1026 dans la principauté de Liège, Sigebert fut formé dans l'abbaye de Gembloux, dont l'école était alors une des plus brillantes de l'Occident latin. Vers 1048, Sigebert vient à Metz pour être l'écolâtre Saint-Vincent, c'est-à-dire pour enseigner à l'école de l'abbaye et la diriger. Au milieu d'une vaste et brillante production (dont une fameuse Chronique universelle rédigée entre 1088 et 1111), l'Éloge de la ville de Metz est un adieu solennel qu'il adresse, en la quittant, à la ville où il avait vécu plus de vingt ans et où il avait déjà acquis une réputation de lettré. Il meurt à Gembloux le 5 octobre 1112.